Infos Techniques

  • Un petit brin d’histoire

 

Les premières compétitions de tire de tracteur au Québec apparurent en 1970 à l’occasion de l’exposition de St-Hyacinthe. Comme de plus en plus d’événements s’organisaient au Québec et que les règlements n’étaient pas toujours les mêmes d’un endroit à l’autre, un groupe d’amateurs décida de se réunir afin d’établir les bases de ce qui est aujourd’hui l’ASTTQ. C’est ainsi qu’en 1978, l’Association Sportive de Tires de Tracteurs du Québec devint la seule organisation réellement structurée pour ce sport au Québec.

 

  • Les premiers objectifs

 

Les premiers objectifs de l’ASTTQ furent de mettre en place les règlements afin de rendre la compétition égale pour tous. On s’affaira ensuite à construire une machine de transfert qui serait adapté aux besoins des véhicules de type modifiés, qui devenaient de plus en plus populaires au Québec. De plus, un circuit de compétitions avec un système de fond de point fut mis en place afin de déterminer le champion de la saison dans chaque catégorie.

 

  • Des tracteurs de ferme aux camions semi-remorque

 

À sa première année d’opération, l’ASTTQ sanctionna 16 compétitions à travers le Québec. À l’époque, les tracteurs de ferme et les camions 4X4 composaient la majorité des participants ainsi que quelques tracteurs modifiés. Avec les années, certaines de ces classes furent remplacées par d’autres présentant plus d’action. C’est ainsi que les 4X4 modifiés firent leur apparition en 1981, les super stock en 1982, les mini modifiés en 1985, les véhicules 2 roues motrices en 1991 et finalement les camions semi-remorque en 1999.

 

  • Transformations de la machine de transfert

 

Au fil des ans, les équipements de l’ASTTQ subirent d’importants changements. En 1987, on transforma complètement la machine pour la rendre automotrice et beaucoup plus performante. Au printemps 1991, une nouvelle machine de transfert fut construite pour répondre au nouveau type de mini-tracteurs plus puissants. Puis à l’hiver 2004-2005, on modifia de nouveau la grosse machine de transfert pour l’équiper d’un moteur diesel, d’une cabine fermée pour l’opérateur et surtout pour qu’elle puisse répondre aux rendements de plus en plus élevés des véhicules qui s’y accrochent. Et finalement en 2012, la grosse machine de transfert fut vendue pour faire place à une machine de transfert de type Ironman qui est la norme dans les compétitions de type Grand-National.

 


 

  • Mini tracteurs modifiés

 

Les mini modifiés utilisent un ou des moteur(s) de type automobile, 2 valves et 1 bougie en fonction par cylindre, en fonte d’acier ou en aluminium.

Les dimensions du tracteur sont limitées à 6 pieds de large et 8 pieds de long depuis le centre des roues arrières.

Le poids de la classe est de 2050 livres.

Le diamètre de la jante des pneu est limité à 16,1”.

 

Limitations maximales:  

Maximum de 575 p.c. à aspiration naturelle
  1 Moteur petit bloc compressé, 380 p.c. maximum
– Surcompresseur limité à 6-71 avec 18% d’overdride, ou 8-71 avec 10% d’overdride.
– Turbocompresseur limité à 1 stage.
– Les surcompresseurs de type Retrofit, High Helix ou de configuration modifiée sont interdits.

 


 

  • Camions 4X4 modifiés

 

Les véhicules de cette classe doivent avoir 4 roues motrices et peser un maximum de 6200 livres.

Le véhicule dit avoir le capot, la grille et les ailes en place tel que prévu par le manufacturier.

Le style de la carrosserie doit être ou avoir été disponible chez un concessionnaire comme véhicule de production de masse et doit garder l’apparence d’origine.

Le châssis peut différer de la marque et du modèle de la carrosserie. Les châssis tubulaires en acier sont permis.

La grosseur maximale des pneus est de 112” de dirconférence sur une jante de 18”, gonflés à 30 PSI.

 

Limitations maximales:  
 
 
 
 

1 moteur de type automobile avec un maximum de 8 cylindres et 650 p.c.
– Aspiration naturelle seulement.
– 2 valves et 1 bougie en fonction par cylindre.
– Aucun moteur diesel n’est permis.
– Les carburants à l’alcool et à l’essence sont permis.

 


 

  • Tracteurs super stock

 

Les tracteurs avec un châssis d’origine en forme de cuve (Oliver, Cockshutt, White) peuvent enlever leur chassis à partir du devant du boîtier de la transmission.

Le moteur et le boîtier d’embrayage doivent demeurer à leur emplacement d’origine et être assemblés solidement tel que prévu par le manufacturier.

Toutes les altérations à la coque du châssis doivent avoir l’approbation du service technique de l’ASTTQ ou de la NTPA.

Les châssis tubulaires en acier sont permis.

Les critères utilisés seront d’avoir conservé l’apparence originale.

Les moteurs qui sont considérés comme étant légaux doivent être disponibles dans les tracteurs de ferme à 2 roues motrices.

Le bloc-moteur d’un fabricant doit demeurer consistant avec le fabricant de la carrosserie.

Le bloc-moteur ne peut être modifié à l’extérieur depuis la configuration OEM, sauf pour réparation ou pour monter la pompe à injection.

L’empattement maximal est de 114 pouces avec une longueur maximale de 13 pieds, du centre de l’essieu arrière jusqu’au point le plus avancé.

Le poids de la classe est de 8200 livres pour les tracteurs au diesel, 8200 livres pour les tracteurs à l’alcool ayant un moteur de 410 p.c. ou moins, 7700 livres pour les tracteurs à l’alcool ayant un moteur de plus de 410 p.c.

 

Limitations maximales:  

Les moteurs sont limités à 2 valves par cylindre, 3 étages de compression et 4 turbocompresseurs.
  Les moteurs au diesel sont limités à 650 p.c.
  Les moteurs à l’alcool sont limités à 505 p.c.

 


 

  • Camions 2 roues motrices

 

La longueur maximale du véhicule est de 15 pieds depuis le centre de l’essieu arrière jusqu’au point le plus avancé du véhicule, incluant les pesées et les supports.

Sa largeur maximale est de 8 pieds et son poids de 6200 livres.

Le châssis peut être un châssis de camion ou un châssis fabriqué comme celui des tracteurs modifiés, un châssis tubulaire d’acier est permis.

Le véhicule doit avoir un capot, la grille et les ailes en place tel que prévu par le manufacturier.

Le style de la carosserie doit être ou avoir été disponible chez un concessionnaire comme véhicule de production de masse et doit garder l’apparence d’origine.

La grosseur maximale des pneus est de 143” de circonférance sur une jante de 18”, gonflés à 28PSI.

 

Limitations maximales:  

1 moteur de type automobile, 8 cylindres maximum, 575 p.c. maximum

 

– 2 valves et 1 bougie en fonction par cylindre.

 

– Maximum de 1 stage de compression, soit par surcompresseur ou turbocompresseur.

 

– Surcompresseur limité à 14-71.

 


 

  • Tracteurs modifiés

 

Les tracteurs modifiés utilisent toutes combinaisons de moteurs, transmissions et embrayage final.

Aucune partie du tracteur ne peut dépasser 14 pieds à l’avant du centre de la roue arrière.

Le poids de la classe est de 7500 livres.

Les pneus sont limités à 30,5” de large.

 

Limitations maximales:  
 
 
 

4 moteurs automobiles compressés.
– Surcompresseurs limités à 8-71.
– Turbocompresseurs limités à 1 seul stage.
– Pas d’échangeur de chaleur permis.

 

3 moteurs automobiles compressés.
– Surcompresseurs limités à 14-71.
– Turbocompresseurs limités à 1 seul stage.
– Pas d’échangeur de chaleur permis.

 

5 moteurs automobiles à aspiration naturelle, gros blocs.

 

6 moteurs automobiles à aspiration naturelle, petits blocs.

 

2 moteurs V-12 d’aviation.
– Maximum de 2 stages de compression par moteur.

 

1 moteur V-12 d’aviation, plus 1 moteur automobile surcompressé.
– Stage de compression auxiliaire permis sur le V-12.
– Surcompresseur limité à 8-71 sur le moteur automobile.

 

2 moteurs industriels ou de type marin.
– Carburant diesel permis.
– Maximum de 2 stages de compression par moteur.

 

1 turbine JFTD-12.

 

2 turbines T-55.

 

2 turbines T-64.

 

5 turbines T-53.

 


 

  • Camions semi-remorque

 

Le camion doit avoir un certificat d’immatriculation valide.

La sellette doit être boulonnée sur le châssis, une plaque de renfort d’un maximum de 0,5 pouce est permise.

Aucun renfort sur le châssis derrière la sellette, plus haut que le centre du pivot de la sellette ne sera permis.

Aucune pesés ne peut être ajoutée au camion.

Des pneux de route (DOT) seulement sont permis, d’une grandeur maximale de 11.0 x 24.5.

 


 

Note au Lecteur :

Les informations continues sur cette page sont dans le simple but de donner les grandes lignes sur chaque classe pour en informer les spectateurs et/ou lecteurs.

Les informations contenues sur cette page NE REMPLACERONT JAMAIS les règlements officiels contenus dans le livre des règlements de l’ASTTQ de l’année en cours.